Forum Don & Compassion.

Samael Aun Weor Bouddha Maitreya Kalki Avatar de la nouvelle ère du Verseau

Bouddha Maitreya Samael Aun Weor, Kalki Avatar de la Nouvelle Ere du Verseau.

Espace Bouddha Maitreya

Samael Aun Weor ses livres


Avec votre DON, action de COMPASSION, la Doctrine du Coeur est dévoilée intégralement à tous les peuples et dans toutes langues car la fin des temps est proche.

Je fais un don avec compassion.

Cours de Méditation à Paris et Atelier de Méditation Pratique

Paroles d'un Maître de Sagesse - Tome 1.

« Christ n’est pas la Monade. Christ n’est pas le septénaire théosophique. Christ n’est pas le Jivan-Atman. Christ est le rayon qui nous unit à l’absolu. Christ est le soleil central »

Bouddha Maitreya Samaël Aun Weor Kalki Avatar.

 

 

                                  Bouddha Maitreya Samael Aun Weor, Kalki Avatar de la nouvelle ère du Verseau qui débuta le 4 févier 1962.

 

Qui est-il ? Le messager Bouddha Maitreya Samael Aun Weor, Kalki Avatar de la nouvelle ère du verseau

L'incarnation du Bouddha Maitreya Samael Aun Weor, Kalki Avatar de la nouvelle ère du Verseau est dévoilée dans son livre Le Message du Verseau.


Qui était donc Samael Aun Weor ? Tous les livres du Kalki Avatar qui portait le nom de "baptême" de Victor Manuel Gomez Rodriguez (6 mars 1916 - 24 décembre 1977) sont signés par un autre nom : Bouddha Maitreya Samaël Aun Weor, Kalki Avatar de la nouvelle ère du Verseau.

La distinction entre les deux ne peut être saisie que grâce à la Sagesse Gnostique. Victor Manuel Gomez est le véhicule physique à travers laquelle s’exprime un être Divin qui se nomme le Bouddha Maitreya Samaël Aun Weor.

Le Kalki Avatar Samael Aun Weor, cet être Divin qui ne peut avoir de descendance physique, est le véritable auteur des œuvres (plus de 70 livres ont été écrits).

# Ce qui explique pourquoi, Samael Aun Weor, l'authentique Bouddha Maitreya de la fin des temps, le Kalki avatar de la nouvelle ère du verseau a toujours cédé ses droits d'auteur à l’humanité souffrante et a toujours fermement refusé d’enregistrer ses œuvres.

Ainsi lors du dernier congrès gnostique qu’il présida à Guadalajara au Mexique en 1976, il déclara publiquement sa volonté de renoncer à toute forme de droits sur son œuvre littéraire.

** Vidéo de Samael Aun Weor sur son renoncement des droits d'auteur qu'Il a cédé à l'humanité

## Notes importantes pour le lecteur : dans tous les écrits du Bouddha Maitreya, Samael Aun Weor, les termes Bien et Mal s'interprêtent comme Evolutif et Involutif. La Roue du Samsara tourne : elle monte avec la loi de l'évolution et elle descend avec la loi de l'involution.

« Avant d’entrer dans l’Absolu, on doit se préparer dans la région d’Atala, où les êtres sont incolores.

Là vit un homme qui n’a pas pu entrer dans l’Absolu à cause du fait qu’il avait inventé les deux mots bien et mal au lieu d’utiliser évolutif et involutif, et qu’il avait ainsi créé du karma.

L’humanité s’est causé du tort avec ces deux mots : on dit de n’importe quoi que c’est bien ou que c’est mal, et cela paralyse tout ce qui invite à l’étude des valeurs internes. C’est pourquoi ce saint homme attend toujours.

Nous devons aider à ce que les gens changent ces deux mots, bien et mal, par évolutif et involutif ».

Extrait d'un chapitre sur l'Absolu du Bouddha Maitreya Samael Aun Weor.

Retour en haut de page

Ainsi, le Bouddha Maitreya Samaël Aun Weor, Kalki avatar, s’est toujours présenté non comme un simple écrivain, ni comme un érudit traitant de questions spirituelles, mais comme un Messager des mondes Divins, nanti d’une mission particulière à accomplir à l’aube de la nouvelle Ere du verseau qui a débuté le 4 février 1962.

Il n’est donc pas étonnant que la plupart des livres publiés de son vivant portent, à la page titre, sous la mention de son nom Samael Aun Weor, le titre « Kalki Avatar de la nouvelle ère du Verseau ».

Dans la doctrine de l’hindouisme, les Avatars sont les incarnations de Vishnou, le Christ Cosmique de l’Inde, sur la terre.

 

En plus de ce titre, plusieurs autres livres portent aussi la « mention » suivante : « Bouddha Maitreya ».

Retour en haut de page

La signification de Kalki Avatar ou du Bouddha Maitreya expliquée par Samael Aun Weor lui-même

Samael Aun Weor donna lui-même l’éclairage suivant en répondant à une question que lui posait un jour un homme dans l’auditoire :

« On dit que vous êtes l'Avatar du Nouvel Age du Verseau, comme vous l'expliquez dans votre livre "Le Message du Verseau", nous aimerions savoir ce que symbolise ces noms : "Avatar", "Kalki", "Bouddha", "Maitreya", ou "Bouddha Maitreya Kalki Avatar du Nouvel Age du Verseau".

C'est écrit dans tous les livres de Samael Aun Weor, cependant, nous sommes nombreux à ne pas savoir en fait, ce que signifie Bouddha Maitreya Kalki avatar du Nouvel Age du Verseau, pouvez-vous s’il vous plait répondre à cette question spécifique. »


Incontestablement, il faut entendre par messager celui qui délivre un message et comme il me revient la tache de fournir un tel message, je m'appelle "Messager" en sanskrit: "avatar".

Un messager ou avatar, dans le sens le plus complet du terme, est un commissionnaire, un serviteur, au service du Grand œuvre du Père.

Que ce nom ne prête plus à des erreurs, nous le spécifions à présent en toute clarté. Samael Aun Weor donc un serviteur, un messager qui a remis un message.

Samael Aun Weor est un "facteur cosmique", depuis qu'Il a livré à l’humanité le contenu d’une lettre cosmique. Ainsi, le mot "avatar" ne doit jamais nous conduire à l’orgueil car il signifie seulement, et rien de plus que cela : un émissaire, un serviteur qui délivre un message, et rien d’autre.

En ce qui concerne les termes "Bouddha Maitreya", nous devons les analyser un peu, afin de ne pas tomber dans l'erreur.

Retour en haut de page

# Le Bouddha intime, en nous-même, est, nous dirons, l’Etre réel intérieur de chacun de nous. Lorsque l’intime ou l’être réel interne de quelqu'un a réussi son auto-réalisation, il est déclaré "Bouddha".

Le terme "Maitreya" est individuel et collectif. Du point individuel, il indique le nom d’un Maître appelé Maitreya, mais d’un point de vue collectif, on entend par "Bouddha Maitreya, dans le sens le plus large du mot, tout initié, qui a réalisé la christification. »

Son fils cependant, le pauvre serviteur qui écrit le Message du Verseau ne se sent, réellement pas digne de baiser les pieds sacrés du Père.

Retour en haut de page

La mission du Bouddha Maitreya Samael Aun Weor, Kalki avatar de la nouvelle ère du verseau à la fin des temps de l'Apocalypse

La mission la plus délicate de Samael Aun Weor, Kalki avatar du Verseau, fut de lever le voile de la science hermétique si jalousement gardé.

 

Le véhicule physique du Kalki avatar, Samael Aun Weor, est né en Colombie. Il a passé la majeure partie de sa vie au Mexique.

Retour en haut de page

Fondateur du mouvement gnostique international à Mexico, il a lutté de toutes ses forces pour éviter que le fanatisme, le dogmatisme, l’idolâtrie et le sectarisme, viennent ternir son message.

Ainsi Samael Aun Weor nous prévient dans ses ouvrages :

! « Aujourd’hui, il est très dangereux de suivre qui que soit n’importe comment. Le mieux est de chercher le maître interne. Le mieux est de suivre notre je suis. » Samael Aun Weor.

Le Bouddha Maitreya aime dire :

! « nous conseillons au disciple de ne pas nous suivre. Nous ne voulons pas d’acolytes, ni de suiveurs. Nous avons écrit ce livre pour que vous, nos amis, écoutiez votre propre Maître interne, votre resplendissant je suis. Il est votre Maître, suivez-le. »

Samael Aun Weor, Kalki avatar, répète encore :

« Nous ne voulons l’argent de personne, cela ne nous intéresse pas, pas plus que les cotisations, les contributions, ni les salles de cours en brique, béton ou plâtre, car nous sommes des fidèles conscients de la cathédrale de l’âme et savons que la sagesse est chose de l’âme.

Les adulations nous ennuient, et les louanges ne doivent être adressées qu’à notre Père qui vit en secret et veille sur nous attentivement. Nous ne sommes pas à la recherche de suiveurs.

Ce que nous voulons, c’est que chacun se suive lui-même, suive son propre Maître interne, son Intime sacré, car celui-ci est le seul et unique qui puisse nous sauver et glorifier.

! Je ne suis suiveur de personne, par conséquent, personne ne doit me suivre.

Les hommes prodiguent une sagesse humaine, et notre Père, le pain de Vie, la Vérité. La Vérité nous rendra libres.

Celui qui suit son Père intérieur acquiert la Maîtrise parfaite de lui-même et se convertit en un Bienheureux. » Samael Aun Weor.

Retour en haut de page

Mise en garde après la mort du véhicule physique du Bouddha Maitreya, Samael Aun Weor, Kalki avatar de l'ère du verseau

A la mort du véhicule physique de Samael Aun Weor, de violents schismes sont apparus au sein du mouvement dans lequel il avait tant infusé son amour. Mais comme tout autre, ce mouvement est logé à la même enseigne que n’importe quel autre.

Que s’est-il passé quand le Christ Jésus et ses douze apôtres ont disparu de la terre, ne s’est-il pas produit querelles, divisions, factions rivales et finalement lutte à mort pour la succession…

De son vivant, trois Maîtres ont participé activement à la diffusion du message du verseau :

  1. Monsieur Julio Medina, personnalité physique du Maître Gargha Cuchines.
  2. Madame Arnolda Garro, personnalité physique du Maître Litelantes.
  3. Monsieur Joaquim Amortegui, personnalité physique du Maître Rabolu

Ils sont en tout cas les trois seuls que le Maître Samaël Aun Weor ait expressément désignés comme tels. A la mort de Victor Manuel Gomez, ces trois personnes n’ont pas assuré la continuité du mouvement dans l’unification.

* Maintenant que ces trois personnes sont décédées, l’éclatement est encore plus grand. Aujourd’hui, il existe une multitude d’organisations, d’associations, se revendiquant de Samaël Aun Weor.

Certains leaders se sont auto-proclamés Maîtres des Mystères Majeurs et assurent l’enfer éternel à tous ceux qui ne suivraient pas leur ligne.

C’est pour cela qu’il nous a semblé utile de rappeler les propres paroles de Samaël Aun Weor sur la question des "suiveurs".

Retour en haut de page

* La Connaissance ou Gnose est la fille aimée de la Liberté, jamais elle n’appartiendra à une personnalité ou à un groupe d’illuminés.

L’homme a la fâcheuse et triste habitude de salir ce qui est beau et de perdre le fil d’Ariane qu’on lui avait tendu avec beaucoup d’amour.

Le fanatisme religieux est une plaie pour l’humanité mais la légende des siècles nous rapporte qu’il en fut toujours ainsi.

Ne regardez pas les hommes mais constatez leurs œuvres, ne soumettez pas votre volonté à des volontés particulières.

La Gnosis est une fleur fragile aux senteurs délicieuses qui croit librement dans le jardin de la Connaissance des mystères Divins. Pour la cueillir, il faut une main pieuse et délicate.

L’homme à la main lourde et maladroite souhaite l’arracher du sol de la terre sacrée pour la planter dans les étroites limites du champ de ses concepts et de ses dogmes.

Ainsi, entendons-nous crier aux quatre vents les sectaires idolâtres se proclamer Fidèles.

Et naturellement tout ce qui est à l’extérieur est par opposition Infidèle.

N’oublions pas « qu’à l’ombre des mots spiritualité, mysticisme, fraternité, communauté, on commet tous les actes prévus par le code pénal. »

Néanmoins, il ne faut pas se troubler, ni se tromper.
Derrière toute la diversité des mouvements spirituels, au-delà des comportements fanatiques, on retrouve les mêmes inquiétudes, le même souhait profond, la même nostalgie des origines.

Nous savons l’urgence qu’à l’humain à conclure une nouvelle alliance avec son créateur.

* Le discernement spirituel est indispensable disait Samael Aun Weor.

Nous ne rendons un culte à personne, pas plus que nous ne nous opposons à quiconque.

Notre but est de vous aider à trouver votre propre chemin et de vous encourager à œuvrer avec tous dans le chantier du Grand Architecte de l’Univers, où tout homme et toute femme sans distinction d’aucune sorte a sa place.

Nous nous inclinons avec révérence devant l’incarnation du Verbe Samaël Aun Weor, qui s’est exprimé dans celui qui s’appelait Victor Manuel Gomez.

Nous remercions infiniment le Bouddha Maitreya Samael Aun Weor, Kalki avatar de la nouvelle ère du verseau.


# Vous aimez la page du Bouddha Maitreya, Samael Aun Weor, Kalki Avatar de l'ère du Verseau, ajoutez un clic sur le bouton +1 :

 

Les amis de Don & Compassion vous remercient !


Retour en haut de page

S'inscrire à la newsletter de la technique voyage astral pour apprendre comment faire un voyage astral et comment méditer en technique de méditation pour provoquer l'éveil de la conscience

Email:
Nom:

Bouddha Maitreya Samael Aun Weor, Kalki Avatar de la nouvelle ère du Verseau qui débuta le 4 févier 1962.