Forum Don & Compassion.

Liste des témoignages sur le voyage astral

Comment faire un voyage astral avec la technique voyage astral de dédoublement astral conscient, témoignage de Jean-Pierre

La technique voyage astral avec méthode des incantations, témoignage d'Elisabeth

Comment faire un voyage astral avec le témoignage de Laurent sur la technique voyage astral des incantations

Comment faire un voyage astral avec la technique voyage astral SOL d'éveil, témoigne de Sabine

Témoignage de Claude sur la technique voyage astral

Comment faire un voyage astral conscient avec la technique voyage astral de l'élémental de la Datura, témoignage de Marie

Comment méditer pour faire un voyage astral conscient avec le témoignage de Pierre

La technique voyage astral avec méthode de méditation et l'aide de la Divine Mère, témoignage de Vincent

Comment faire un voyage astral avec foi et méthode, témoignage de Naoual

Le voyage astral et le corps physique, avec le témoignage de Vénus


Avec votre DON, action de COMPASSION, la Doctrine du Coeur est dévoilée intégralement à tous les peuples et dans toutes langues car la fin des temps est proche.

Je fais un don avec compassion.

Cours de Méditation à Paris et Atelier de Méditation Pratique

Le Livre Jaune.

La technique de méditation provoque l'éveil de la conscience en technique voyage astral.

Les Mystères du Feu.

« Lorsque s’établit un parfait équilibre entre le cœur et le mental, l’étudiant gnostique peut utiliser les clefs Jinas et de sorties astrales avec tout le succès désiré (voir comment faire un voyage astral nde). »

Bouddha Maitreya Kalki Avatar Samael Aun Weor.

Manuel de Magie Pratique.

« Les pratiques de méditation interne provoquent de façon graduelle l'éveil de la conscience, l'éveil de la bouddhata. »

« Lorsque le mental intérieur est tranquille et en silence, alors la Divine Mère se réjouit en nous. C’est la béatitude. La paix ne peut être atteinte qu’avec le contrôle du mental. »

Bouddha Maitreya Kalki Avatar Samael Aun Weor.

Le Livre de la Vie et de la Mort.

« Dans la méditation, nous devons combiner intelligemment la concentration avec le sommeil. L'union des deux, concentration et sommeil, produit l'illumination. Beaucoup d'ésotéristes pensent que la méditation ne doit en aucune façon être combinée avec le sommeil du corps, mais ceux qui pensent ainsi se trompent, car la méditation sans le sommeil abîme le cerveau. On doit toujours utiliser le sommeil lorsque l'on veut pratiquer la méditation.

Cependant, il s'agit d'un sommeil contrôlé, d'un sommeil volontaire, et non d'un sommeil sans contrôle, non d'un sommeil absurde. Il faut combiner la méditation et le sommeil contrôlé.

Nous devons monter sur le sommeil et ne pas laisser le sommeil monter sur nous. Si nous apprenons à surmonter le sommeil, nous aurons triomphé. Si le sommeil nous surmonte, nous aurons échoué. Il faut se servir du sommeil.

La technique de la méditation, je le répète, combinée avec le sommeil, conduira nos étudiants au Samadhi, à l'expérience du Vide Illuminateur. »

Bouddha Maitreya Samael Aun Weor Kalki Avatar.

La Psychologie Révolutionnaire.

« Ouvrir le mental intérieur est essentiel pour échapper au monde des doutes et de l'ignorance.
Cela signifie que seule l'ouverture du mental intérieur fait naître la foi authentique en l'être humain.

Malheureusement, il existe encore une tendance générale à confondre la croyance avec la foi. Si paradoxal que cela puisse paraître, nous affirmerons ce qui suit : CELUI QUI A LA FOI AUTHENTIQUE N'A PAS BESOIN DE CROIRE. »

Bouddha Maitreya, Kalki Avatar, Samael Aun Weor.

Les Mystères Majeurs.

Comment méditer pendant la pratique de méditation ? En technique de méditation, il est crucial de connaître précisément le pourquoi et le comment méditer pour provoquer l'éveil de la conscience et atteindre l'illumination.

 

Comment faire un voyage astral avec la technique voyage astral de dédoublement astral conscient

Apprendre la technique voyage astral avec méthode rigoureuse de méditation et avec l'aide de la Divine Mère particulière

Récit et témoignage de Vincent

Voici le récit de mon expérience avec la Divine Mère sur la technique voyage astral avec la méthode de dédoublement astral, ainsi que de la pratique des exercices de méditation.

J’ai commencé mes exercices en technique de méditation et en technique voyage astral avec énormément d’enthousiasme. J’attendais avec impatience la fin de la journée pour me fondre entièrement dans la méditation et la méthode technique du voyage astral.

Avec ma Divine Mère, je focalisais toute mon énergie sur l'objectif d'expérimenter le voyage astral consciemment et avec méthode. C’est vrai que je tombais quelque peu dans une position extrême, car en comparaison mes activités professionnelles quotidiennes, me semblaient épouvantablement fades et ennuyeuses.

* Après plusieurs semaines d’exercices de méditation avec méthode et discipline, exclusivement dédiés à : apprendre comment faire un voyage astral, j’expérimentais bon nombre « d’états » psychiques qui m'étaient totalement inconnus.

En dépit de mes exercices de méditation, je n’arrivais pas à effectuer un voyage astral avec la méthode de dédoublement astral. Je ne parvenais pas à rester concentré plus d’une heure ou deux, après quoi je m’endormais systématiquement.

Pour dire, l'attitude psychologique dans la journée est déterminante pour soutenir la méthode technique au voyage astral par l'éveil durant la nuit. En méditation, apprendre comment méditer avec ma Mère Divine paraissait simple mais il me fallait persévérer.

De la méthode, il en faut, mais de l'énergie aussi. La conservation des énergies psychiques dépend de l'attention dynamique, l'auto-observation sereine. C'est cette capacité à vivre pleinement le moment présent dans une observation sereine des processus mentaux sans identification psychologique au principe pensant.

! En effet, pour parvenir à une sereine concentration continue en méditation tout au long de la nuit, sans être affecté par les obstacles et par le concept intellectuel du temps, il est essentiel de garder un bon niveau d’énergie.

Par conséquent, il m'était impossible de dissocier la technique voyage astral par dédoublement astral avec ma vie quotidienne. De plus, la clarté de mon attention à l’état de veille influait fortement sur les résultats de la méthode technique du voyage astral.

Donc, avec ma Divine Mère et toujours avec méthode, j’apportais donc un nouveau regard sur ma manière de penser, d’agir, de parler, sur mes comportements face aux autres, sur ma façon d’écouter, sur mes attitudes au travail, sur ma façon de marcher, etc., en synthèse sur tout ce qui caractérisait ma conduite et ma manière d’être de tous les jours.

Autrement dit, j'apprenais une nouvelle manière de méditer durant la journée. La technique de méditation active par auto-observation devenait mon labeur quotidien.

D’une manière générale en méditation active, je constatais que je "perdais conscience" très souvent, ou plutôt que mon attention était discontinue. Je n’étais plus à ce que je faisais, que ce soit pour accomplir une tâche, écouter un collègue, traverser la rue, ou être assis dans le bus.

Retour en haut de page

! Lorsque je prenais le bus, je me surprenais à rêver dans mes pensées. Quand je conduisais, j'étais au téléphone dans mes pensées. Lorsque je mangeais à midi, j'étais souvent au travail dans mes pensées...

Mon attention disparaissait, et je m’oubliais moi-même tout en rêvant debout, pendant des temps plus ou moins longs. Grâce au rappel de soi-même et à la méditation active avec ma Divine Mère particulière, mon attention devenait de plus en plus continue.

En méditation active, je constatais également un manque de contrôle sur mes réactions. Par exemple, il m’était impossible de rester calme et tranquille devant l’insulte ou la réprimande, et identifié à mes idées, à mes états psychologiques subconscients émotionnels et intellectuels, je cherchais toujours à avoir raison, à convaincre mon interlocuteur d’accepter mes propos avec sympathie et s’il ne le faisait pas, je demeurai blessé dans mon amour propre parfois pendant plusieurs jours.

Je me rendais compte d'être un prisonnier de la bataille des opposés, entre la douleur et le plaisir, entre l'estime de soi (la satisfaction personnelle) et l'amour propre blessé, entre le succès et l'échec, la joie et la tristesse, la critique et la culpabilité, la conscience éveillée et la conscience endormie, la paresse gloutone et la discipline rigoureuse, etc.

En fait, je répétais d’une façon totalement inconsciente et mécanique les mêmes attitudes, les mêmes processus du raisonnement, les mêmes actions.

! L’inventaire de tous mes conditionnements psychologiques prendrait des pages, l’important c'était d'avoir compris que toutes les routines de ma vie étaient programmées d’avance.

Chaque jour ressemblait au précédent et au suivant. Cet état des lieux sur ma vie était semblable à la fameuse estampe d’Hokusai, « la grande vague de Kanagawa », où l’on voit une vague géante prête à s’abattre sur de fragiles esquifs où s’acharnent à survivre quelques marins isolés au milieu des éléments déchaînés.

Retour en haut de page

En méditation active, à l'aide de ma Divine Mère, je cherchais à provoquer l'éveil de la conscience avec la technique voyage astral et la méthode SOL

* Dans ces conditions, comment était-il possible d’être entièrement attentif à ce que je faisais dans la journée ? Comment éveiller ma conscience avec l'aide de ma Divine Mère, être totalement éveillé de jour comme de nuit ?

Avec ma Mère Divine, j’avais bien sur essayé de mettre en pratique la technique voyage astral par la méthode SOL, mais j’étais frustré par le manque de résultat.

En technique de méditation par relaxation, mes efforts étaient considérables mais ma vie intérieure était franchement décousue et désordonnée et ma conscience embouteillée dans le principe pensant subconscient du moi pluralisé.

Grâce à l'inspiration de ma Mère divine en méditation, cette compréhension du mental dispersé fut salutaire, elle me permit de prendre la réelle mesure de travail révolutionnaire, la révolution de la conscience (voir la Psychologie Révolutionnaire nde).

Si le voyage astral et les récits qui y sont associés exaltent notre imagination, il ne saurait être une activité de loisirs. La méthode pour le voyage astral conscient relève d'un parcours semblable à l'apprentissage d'une discipline sportive ou artistique.

Rien n'est gratuit, tout à son prix. Face à cet impasse intellectuelle que représente le labyrinthe du mental, je priais et j'apprenais à savoir comment méditer sur ma Divine Mère Intérieure.

Avec la méditation active, je m’interrogeais également sur la façon de mettre de l’ordre dans ma vie, non dans un sens « militaire à la parade » mais avec plus d'attention et de conscience dans chacune des petites actions de ma vie.

Comment faire sans tomber dans un nouveau conflit avec moi-même, sans entrer dans la bataille des opposés, entre la partie qui veut définir de façon dictatoriale une nouvelle vie plus attentive et consciente, et l'autre partie du mental qui veut continuer à mener une vie ordinaire conditionnée par le moi subconscient, "habitudes et pensées des autres", en me conduisant à l'abîme et sur le chemin de la seconde mort.

Retour en haut de page

! Par la grâce de la Divine Mère, je compris dans la douleur qu’on ne peut pas opérer de changements dans sa vie simplement en se dictant une nouvelle norme rigide de conduite, un nouveau conditionnement.

Avec ma Mère divine, je comprenais que les exercices de méditation étaient indispensables à l’obtention d’une vision claire et non conditionnée, non fractionnée par le moi pluralisé.

* Je rends témoignage que sans une méthode sérieuse et régulière de méditation profonde, les expériences du voyage astral ne peuvent être que sporadiques. Il sera difficile de discerner la part de réalité dans le voyage astral entre nos propres projections mentales, provenant des états du rêve lucide ou subconscient.

A l'aide de ma Divine Mère, je compris que pour me libérer de tous les conditionnements, pour vivre ma vie d’une façon intense et entière, une « unification » à l'essence divine était indispensable. Être unifié avec ce que nous sommes réellement, à ce que les bouddhistes zen nomment notre nature fondamentale, la bouddhata.

Avec une méthode rigoureuse dans la technique de méditation interne, j'ai compris que l’obstacle principal à cette unification était l’ensemble des valeurs négatives acquises depuis l’enfance. Elles ont crées une image de soi et une individualité avec des relations complètement erronées et éloignées de la réalité.

En technique de méditation, lorsque nous cherchons à unifier notre essence divine avec notre Être, le Moi pluralisé projette tous ses assaillants pour créer une division dans le mental, au moyen des cinq centres et de la bête intellectuelle.

L’Ego a besoin de résistances, de lutter, de conflits, de bataille des opposés pour exister et se développer. Le Moi pluralisé maintient ainsi la conscience endormie de la machine humaine.

En technique de méditation, je compris qu’il était inutile d’entretenir ce conflit entre l’attention et l’inattention et de museler le mental par la violence pour obtenir le silence. Je commençais à percevoir distinctement comment unifier ce qu’il y a de plus précieux, l’essence divine du mental, la Bouddhata, avec notre Être réel et la Mère Divine.

Retour en haut de page

* Devenir un dévot de ma Divine Mère et apprendre à savoir comment méditer avec ma Divine Mère particulière, a été réellement une source de force et de sagesse inépuisable.

Le mental a une limite, notre individualité a une limite, au-delà de cette limite, il y a l’Être à la conscience éveillée. L’aspect de l’Être qui m’était le plus accessible a toujours été mon adorable Divine Mère cosmique, Marie, ma propre Isis des Mystères Egyptiens.

En méditation, ma Divine Mère me guidait dans l’exploration de moi-même et me montrait comment par la compréhension créatrice ne pas tomber dans le piège de la bataille des opposés.

A l'aide de ma Divine Mère, j'effectuais une méditation rigoureuse avec méthode, et chaque source de distraction, pensée, souvenir, souci, etc. était alors paisiblement capté de façon quasi-intuitive et percé à jour comme illusion mentale.

En méditation, je compris également que n’importe quelle image se soutient dans le mental par la dualité, qui exprime les deux faces d’une même pièce, les deux aspects d’une même chose, c'est aussi l'attraction des opposés.

Sous l’inspiration de la sagesse de ma Mère Divine, je compris de plus en plus profondément que tout problème, toute préoccupation, etc., se maintient dans le mental par la dualité. Lorsqu'on comprend profondément que la dualité, le grand et le petit, le beau et le laid, le jeune et le vieux, etc. ne sont que des illusions mentales, un artifice qui maintient notre essence prisonnière du principe pensant, alors le mental lui-même comprend qu'il est inutile de penser.

Et si encore, le mental ne se tait pas, c'est qu'il y a encore des zones de conflit et de résistance. La patience et la persévérance sont essentielles. Il y a un moment, où par intuition, je savais qu'il était temps d'en finir, que l'Être devait prendre le contrôle absolu sur le mental. Alors je le récriminais sévèrement :

"Mental, je suis ton maître et tu es mon esclave jusqu'à la consommation des siècles, enlève cette représentation, retire cette pensée, cette image, je ne l'accepte pas !"

Avec ma Divine Mère, la contrepartie de ce travail de méditation et les merveilleux avantages qui en découlaient, furent décisifs dans le plan physique. L'application de la technique voyage astral avec la méthode SOL devint souple et instinctive.

Retour en haut de page

Je fus étonné de me rappeler d’autant expériences oniriques au petit matin. J’appris à ne pas bouger au réveil et à pratiquer un exercice de rétrospection. Le dernier rêve affleurait naturellement et il me suffisait de remonter en arrière le fil de mon activité nocturne. Cet exercice s’effectuait avec beaucoup de joie, je ramenais à ma conscience de veille les moindres détails du rêve, les couleurs, les sons, les saveurs.

Souvent dans le rêve, je m’interrogeais sur le lieu où je me trouvais, sur ce que j’étais en train de faire. J’étais souvent très proche de me libérer du rêve, je le sentais dans mon cœur.

Je me trouvais dans un cimetière accompagné de proches. Nous rendions un hommage à une  disparue, un membre éminent de la famille. Tout le monde pleurait autour du tombeau. Je me disais « la mort est la couronne de tous, notre corps finira en poussière. Voilà notre finalité, être enterré, séparé de ceux qui nous sont chers, seul terriblement seul ! ». Je me sentais aussi abattu que les autres, identifié à cette scène funèbre, ruminant des pensées morbides.

Retour en haut de page

Un jour en méditation active, l'apparition la Divine Mère provoqua l'éveil en technique voyage astral par la méthode SOL

** Quelque chose d’inusité intervient, un événement transcendantal, transporta mon esprit et mon cœur dans un étonnement mystique. Ma Mère Divine venait d’apparaître face à moi en parfaite lévitation à deux mètres du sol.

Cette vision me laissa interdit et bouscula ma torpeur et mes larmoiements. J’entendis alors pour la première fois de mon existence ma Divine Mère me parler face à face :

« Mon fils, pourquoi pleures-tu ? Tu pleures parce que tu es seul. Si tu étais avec moi tu ne pourrais pas pleurer car je serai en toi. La mort même ne pourrait rien contre toi, ton âme serait en paix à jamais. »

Son image se figea et elle disparut soudain comme elle était venue. Je regardais de nouveau le spectacle mortuaire, personne ne semblait avoir vu cette apparition, tous occupés à souffrir en silence.

« Pourquoi suis-je ici ? Pourquoi ma vie est-elle si vide ? Ô ! Divine Mère, tu m’as donné le cadeau le plus précieux de ma vie. Sans toi, la vie est vide. Transporté par l’extase, je fis un saut sans réfléchir et je m’élevai dans les airs. Je baissai la tête pour regarder une dernière fois mes compagnons d’infortune. Je suis maintenant en corps astral dans le plan astral supérieur. Je suis en dehors de mon corps physique, Merci Divine Mère, Adorable Mère, sans toi rien de ceci n’aurait été possible. »

Enfin, après plusieurs mois, je parvenais à expérimenter mon premier voyage astral conscient par éveil de la conscience dans le plan astral supérieur.

C’est ainsi que la Mère divine bien Aimée peut secouer notre conscience, il suffit de faire le premier pas dans sa direction. Ce premier pas est un acte d’amour. Ce pas sonne le glas de l’Ego.

Pour ma part, jamais je n’aurai pu percevoir sans l’assistance de ma Divine Mère, ce manque d’unité dans ma vie, et l’indispensable unification de l’essence divine avec l'Être. La technique de méditation avec exercices sur l'amour, ainsi que tous les exercices de méditation m'ont beaucoup aidés.

Tant que nous ne sommes pas unis avec la Divine Mère, nous souffrons et elle souffre aussi convertie en mater dolorosa.

La Mère de toute compassion est notre Divine Mère Véritable, rendons lui un culte en vivant à chaque instant de notre vie avec Elle, offrons-lui toutes nos pensées et toutes nos actions.

La force de la Divine Mère nous permettra de terrasser en douceur le lion violent de tous nos désirs, le mental rebelle, la bête intellectuelle qui nous sépare de notre véritable identité terriblement divine.

Vincent R.

Retour en haut de page

<!> Lire la suite des témoignages sur le voyage astral et apprendre comment faire un voyage astral :

Retour en haut de page

RETOUR AU SOMMAIRE DE LA MEDITATION

Retour en haut de page


Comment méditer pour faire un voyage astral conscient ? Venez communiquer sur le FORUM

Voyage astral, technique voyage astral et voyage astral conscient.


RETOUR AU SOMMAIRE DU VOYAGE ASTRAL

Retour en haut de page

S'inscrire à la newsletter de la technique voyage astral pour apprendre comment faire un voyage astral et comment méditer en technique de méditation pour provoquer l'éveil de la conscience

Email:
Nom:

Comment faire un voyage astral avec la technique voyage astral de dédoublement astral conscient