Forum Don & Compassion.

Samael Aun Weor, voir ses livres

Le Bouddha Maitreya


Conférences

L'ère du verseau et hercolubus

Hercolubus : « Nous sommes proches d'une grande catastrophe". »

L'Anneau d'Alcyone

Les conférences ont été faites par un homme qui s'autoréalisa et incarna le Bouddha Maitreya Kalki Avatar Samael Aun Weor


Si vous souhaitez imprimer cette conférence, vous pouvez télécharger la version complète en cliquant ici :

L'ère du verseau et hercolubus

Avec votre DON, action de COMPASSION, la Doctrine du Coeur est dévoilée intégralement à tous les peuples et dans toutes langues car la fin des temps est proche.

Je fais un don avec compassion.

Cours de Méditation à Paris et Atelier de Méditation Pratique

Fin des Temps et Hercolubus - La Grande Catastrophe et l'expérience du Soleil.

La technique de méditation provoque l'éveil de la conscience en technique voyage astral.

Le Livre de la Vie et de la Mort.

« Il est urgent de descendre à la neuvième sphère, au puits obscur, au fond même de tout l’univers, pour y travailler avec le feu et l’eau, qui sont à l’origine des mondes, des bêtes, des hommes et des dieux ; toute initiation blanche authentique commence par là. »

« Bénis soient les ministres de ce don, eux à qui l’eau du Seigneur a été confiée. »

Bouddha Maitreya Kalki Avatar Samael Aun Weor.

Cours d'astrologie ésotérique par Samael Aun Weor

 

 

 

                                  Hercolubus dans l'ère du verseau précipite la catastrophe de la fin des temps.

 

 

Hercolubus dans l'ère du verseau



Chers amis, reportons-nous en 1962. Plus précisément, le 4 février 1962, entre quatorze heures et quinze heures. Il s'est produit à ce moment-là un événement extraordinaire : il y eut alors, en effet, une conjonction planétaire exceptionnelle dans la merveilleuse constellation du « Verseur d'eau ».

Ce que nous affirmons ici est fondé sur des observations astronomiques objectives ; tous les astronomes du monde ont eu l'opportunité d'observer ce phénomène. En outre, les observatoires de la Terre ont pu constater qu'il y eut également ce jour-là une éclipse de soleil et de lune...

Ce fut précisément cette année-là, ce jour-là et à cette heure précise qu'a débuté l'ère du Verseau, alors que les sept planètes de l'Astrologie traditionnelle se sont donné rendez-vous dans la constellation du Verseau, pour un grand concile cosmique.

Il y a plusieurs théories concernant la date où l'ère du Verseau a commencé. Certains supposent qu'elle a débuté quelques années avant 1962, d'autres prétendent qu'elle a commencé quelques années après, mais ce ne sont, dans un cas comme dans l'autre, que des opinions subjectives.

Le phénomène cosmique exceptionnel que nous venons d'évoquer et qui marque toujours le début d'une nouvelle ère a été observé, je le répète, par tous les astronomes du monde.

Et d'ailleurs, depuis cette date la vibration caractéristique du Verseau s'est formidablement intensifiée. Ainsi donc, les faits sont les faits, et devant les faits nous devons nous incliner.

Beaucoup ont prophétisé l'avènement d'un Âge d'or après l'an 2000. Ils sont persuadés que l'ère du Verseau se manifestera alors dans toute sa splendeur et sa beauté.

Ces utopistes affirment que le Verseau est le signe de la science et de l'amour. Ils prédisent la disparition des frontières et la conquête de l'espace infini. Ils croient que l'humanité va passer par une transformation radicale positive après l'an 2000 (voir la Psychologie Révolutionnaire nde).

De toute évidence, ces prophéties font fausse route, ce ne sont hélas que de simples sophismes ! Qu'est-ce qu'un sophisme ? C'est une affirmation gratuite, un mur sans fondations ; il suffit d'une petite poussée pour le renverser et le mettre en pièces.

Retour en haut de page

Pensez-vous qu'il suffit d'entrer dans l'ère du Verseau pour que tout le monde se transforme comme par enchantement, sans aucun travail, sans aucun effort à fournir ?

C'est-à-dire que celui qui est mauvais cessera de l'être pour devenir un « ange de Dieu », comme ça, de façon mécanique ? Comme s'il était possible de se transformer mécaniquement, comme s'il n'était pas nécessaire de travailler sur soi, de lutter durement à l'intérieur de soi pour se transformer, pour en finir avec ses défauts psychologiques...

Ceux qui pensent ainsi nagent dans l'inconscience car, ne l'oublions pas, à l'intérieur de tous et chacun d'entre nous il y a les facteurs de la discorde qui sont à l'origine des guerres, il y a l'égoïsme, la haine, l'orgueil, la violence, la luxure, etc. Lorsque la violence, l'égoïsme, la cupidité s'expriment de façon collective, ils déclenchent une guerre.

Dans ces conditions, n'est-il pas absurde de supposer que l'Ego puisse engendrer un âge de fraternité et d'amour ? Avec qui allons-nous donc ériger l'édifice lumineux de l'ère du Verseau ? Où se trouve l'humanité capable d'établir sur la face de la Terre une ère de splendeur et d'amour ?

Vous qui connaissez-bien la nature humaine, qui savez combien difficile est la lutte pour gagner notre pain quotidien, qui savez ce qu'est l'envie, la convoitise, la haine, qui avez souffert et fait souffrir, pourriez-vous croire, ne serait-ce qu'un instant, que ces gens que vous côtoyez tous les jours soient capables d'instaurer un âge d'amour, de beauté et d'harmonie ?

On dit qu'on reconnaît l'arbre à ses fruits, n'est-ce pas ? Pensez-y sérieusement et vous serez sûrement d'avis que ceux qui prophétisent un âge de beauté et de fraternité après l'an 2000 sont dans l'erreur. Pour pouvoir créer, il faut d'abord détruire ; pour susciter un nouveau monde, il faut faire table rase de l'ancien.

Ils disent aussi que les eaux submergeront en partie la Terre et que des millions de gens périront, engloutis par les eaux.

Ils prétendent encore que notre planète sera disloquée par divers cataclysmes et qu'un morceau de la Terre sera projeté dans l'espace ; c'est des régions australes, croient-ils, que ce morceau s'échappera pour former un nouveau satellite qui gravitera autour de la Terre. Ils affirment que c'est après cela que viendra l'âge des splendeurs...

Jolis concepts, tragiques aussi, mais erronés. Cette idée, d'abord, qu'un morceau de la Terre sera projeté dans l'espace ne repose sur aucun fondement.

Ensuite, ceux qui pensent que le cataclysme final sera un nouveau déluge universel, que c'est par l'eau que périra l'humanité, ont partiellement raison, comme nous le verrons tout à l'heure.

Retour en haut de page

En fait, si nous acceptions intégralement cette thèse, il faudrait brûler entre autres la Deuxième Épître de Pierre, l'Apocalypse, ainsi que les prophéties de Jésus relatées particulièrement dans l'Évangile selon Matthieu.

Ainsi Pierre affirme-t-il que si l'ancien monde « a péri inondé par l'eau, la Terre d'à présent, la parole de Dieu l'a mise en réserve pour le feu », que « les éléments embrasés se dissoudront et que la Terre et toutes les œuvres qu'elle renferme seront consumés » (2Pierre III, 6-7, 10).

Par conséquent, ceux qui supposent que le prochain cataclysme sera une répétition de la tragédie de l'Atlantide sont dans l'erreur. Car les paroles de Pierre, de Jésus, également de Melchisédech (le Roi du Monde), de Mahomet, s'accompliront.

Ce que les grands prophètes ont annoncé s'accomplira. Notre monde sera détruit par le feu. Les Aztèques eux-mêmes ont prédit que les fils du Cinquième Soleil (l'humanité actuelle) périraient par le feu et les tremblements de terre

Nous disions donc que depuis 1962 nous sommes dans l'ère du Verseau. Lorsque nous étudions le signe zodiacal du Verseau, nous devons d'abord prêter attention au fait que le Verseau est la maison de Saturne et d'Uranus.

Saturne nous rappelle le Chaos alchimique et incarne le retour au point de départ originel. Uranus est une planète révolutionnaire, terrible, catastrophique et elle gouverne les glandes sexuelles. Saturne, en relation avec le chaos, représente la mort, alors qu'Uranus, c'est la révolution.

Retour en haut de page

* En face de la constellation du Verseau, à l'opposé du Verseau dans la ceinture zodiacale, se trouve le signe du Lion. Le Lion est un signe de feu, également un signe révolutionnaire. Le Lion, c'est le feu qui embrase tout.

Indéniablement, le Lion de la Loi vient à la rencontre de l'humanité, qui est mûre pour le châtiment final... Les sophistes dont nous parlions tout à l'heure affirment que le Lion est la constellation de l'Amour, de la grandeur sublime, de la fraternité, etc.

Ils oublient une chose : c'est que le Lion est avant tout la constellation du feu. Cela signifie qu'avant l'avènement d'une ère de splendeur et d'amour, tout sera consumé par le feu ; le Lion rasera tout, le Lion de la Loi détruira toute vie, tout sera réduit en cendres, et de cette « Grande Babylone » (la civilisation actuelle) il ne restera pas pierre sur pierre.


Nous nous trouvons incontestablement à un moment critique de l'histoire humaine, à un moment terriblement difficile. La terre tremble, tressaille dans toutes les régions du monde ; des volcans depuis longtemps endormis rentrent en activité un peu partout.

D'innombrables maladies frappent une humanité affaiblie. Les mers, autrefois cristallines, sont aujourd'hui dangereusement polluées ; les océans sont devenus de véritables dépotoirs et les espèces marines sont en train de périr.

! Il n'y a aucun lieu sûr où entreposer les déchets atomiques, aucun endroit où ils pourraient être inoffensifs ; il est certain que tôt ou tard une poubelle atomique se brisera, provoquant une terrible catastrophe.

La terre, si nécessaire aux cultures, si vitale pour les espèces vivantes, est en train de devenir stérile, à cause de l'abus des engrais chimiques et des pesticides.

! Dans un avenir proche, des millions d'êtres humains éprouveront une grande désolation et nombreux seront ceux qui mourront par manque de nourriture, s'ils ne meurent pas de soif ou de maladie, toutes les eaux potables de la planète étant de plus en plus contaminées.

Il y a partout des « guerres et des rumeurs de guerre », des génocides et des atrocités sans nom. Des maladies nouvelles, inconnues jusqu'à ce jour se manifestent sur tous les continents.

L'atmosphère est polluée par d'innombrables agents contaminants. Lorsque nous allons à la campagne et que nous contemplons le ciel, nous remarquons que le bleu du ciel n'est plus aussi clair, aussi limpide.

Il lui manque cet éclat, cette couleur nette et pure du temps jadis. Aujourd'hui, le ciel est voilé, même à la campagne, d'une couleur légèrement plombée, brunâtre, qui indique l'altération de l'atmosphère terrestre.

Nul besoin d'être très savant pour comprendre que la couche supérieure de l'atmosphère est un filtre qui décompose les rayons solaires en lumière, couleur, chaleur et son.

! Malheureusement, ce filtre est altéré, à cause des explosions atomiques et de la pollution. Avant peu, ce filtre ne pourra plus décomposer adéquatement les radiations solaires et l'on verra le soleil noirâtre et la lune sera rouge comme sang. [NDE voir l'Apocalypse de la fin des temps avec Hercolubus]

Par ailleurs, l'involution de l'humanité a atteint son point maximum. Il n'y a plus de parents pour les enfants, ni d'enfants pour les parents ; c'est effrayant ce qui se passe entre parents et enfants dans tous les coins de la Terre.

! La pudeur organique s'est perdue. L'avortement, la prostitution sont presque partout légalisés. L'intellect est complètement dégénéré. On n'entend plus que « pleurs et grincements de dents », comme disent les Saintes Écritures.

Je ne veux pas du tout me montrer lugubre, pessimiste, et si je parle de ces choses, ce n'est sûrement pas dans le but d'effrayer qui que ce soit. Je veux seulement que nous réfléchissions vraiment et très sérieusement. Où sont passées les bonnes mœurs ? Pourquoi l'intellect s'est-il mis au service de la perversité et du mal ?

Regardons autour de nous, observons tout ce qui se passe et réfléchissons. Nous savons que dans toutes les contrées du globe l'humanité est gouvernée par les intellectuels. À quoi cela a-t-il servi ? Sommes-nous plus heureux ? Dans quel état se trouve l'humanité ?

Partout règne l'anarchie, le chaos, personne ne peut le nier... À moins de se boucher les yeux, qui peut encore parler de bonheur à notre époque ? En fait, nous nous retrouvons face à nous-mêmes, enchaînés à notre propre destin, affrontés au dilemme de l'« être ou ne pas être » de la philosophie.

Retour en haut de page

* L'heure est venue de réfléchir profondément : qui sommes-nous ? Où allons-nous ? Quelle est la raison d'être de notre existence ? Pourquoi vivons-nous ? Dans quel but ? Pour atteindre quoi ?

Vivre « comme ça vient », manger, boire, dormir, travailler, nous reproduire, est-ce uniquement pour cela que nous vivons ? Cela s'avère, au fond, plutôt abrutissant, voire insensé, absurde...

Il n'y a aucun doute que nous nous trouvons aux temps de la fin. Lorsque nous regardons la Terre, avec ses quatre saisons, nous le comprenons parfaitement.
Comme vous le savez, notre planète tourne autour du soleil en 365 jours et quelques minutes. C'est ce qu'on appelle l'année terrestre, laquelle comporte quatre saisons : printemps, été, automne et hiver.

Il existe aussi l'année sidérale, l'année cosmique, déterminée par le déplacement du soleil autour de la ceinture zodiacale.

Tout comme l'année terrestre, l'année sidérale est traditionnellement divisée en quatre saisons. Le printemps de l'année sidérale est l'Âge d'or, au cours duquel la vie est un véritable éden ; l'humanité sort parfaite des mains de son créateur ; elle est gouvernée par des hiérarchies solaires et tout vibre et palpite de bonheur.

À l'été, ou Âge d'argent de l'année sidérale, cette splendeur originelle pâlit un peu, mais les hiérarchies solaires continuent de gouverner un monde sans frontières, un monde où règne paix et amour.

Durant l'automne, ou Âge de cuivre de l'année sidérale, l'humanité se met à ériger des frontières, la haine et le crime apparaissent, les guerres commencent. Et au terme de l'hiver, de l'Âge de fer de l'année sidérale, tout s'achève dans un effroyable cataclysme.

Retour en haut de page

* Nous nous trouvons précisément dans cette période, dans l'hiver de l'année sidérale, dans l'âge du Kali Yuga ou « Âge noir », dans l'Âge de fer. Chaque fois qu'une race humaine atteint l'Âge de fer, le Kali Yuga, elle périt dans un grand cataclysme.

Ainsi la race Polaire, qui peuplait jadis la calotte polaire nord, a-t-elle péri. Des Hyperboréens, auxquels Frédéric Nietzsche a fait allusion dans ses œuvres, on dit de même qu'ils ont été rasés par de violents ouragans.

Quant à la troisième Race-Racine, les Lémuriens, les habitants de Mu, ils ont péri par la pluie, le feu et les tremblements de terre. En ce qui concerne les Atlantes, que disent d'eux les livres sacrés de nombreuses traditions ?

Ils affirment tous qu'ils périrent dans un grand déluge universel : il y eut alors un déplacement brutal de l'axe de la Terre, les océans changèrent littéralement de lit et des millions d'habitants furent engloutis avec l'Atlantide dans les eaux de l'océan Atlantique. [NDE voir l'Apocalypse de la fin des temps avec Hercolubus]

Bref, il est important de bien comprendre que nous sommes présentement à la fin de l'Âge de fer. La symbologie ésotérique occulte représente le moment actuel par un grand sablier dont le contenu a fini de s'écouler et qui reste immobile, comme pour indiquer que les temps de la fin sont arrivés ; près du sablier, il y a le squelette de la mort avec sa faux...

Notre race Aryenne a commencé dans la constellation du Verseau ; c'est alors que le Soleil, avec toutes les planètes qui orbitent autour de lui, a entrepris une nouvelle rotation autour de la ceinture zodiacale.

Une race dure le temps d'une révolution complète autour des douze constellations du Zodiaque. Ainsi donc, le retour du système solaire dans le Verseau marque la fin de l'année sidérale : avant peu elle aura atteint son terme.

! L'axe de la Terre se déplacera encore une fois. Nous savons déjà que le pôle magnétique ne coïncide plus avec le pôle géographique. Le pôle Nord a même commencé à dégeler et d'énormes icebergs se détacheront des pôles et dériveront jusqu'à la zone équatoriale, produisant un refroidissement notable du climat terrestre. Incidemment, le déplacement de l'axe de la Terre est un fait concret qui peut déjà être décelé par des appareils perfectionnés.

Retour en haut de page

Hercolubus annonce l'Ere du Verseau

Hercolubus et l'Ere du Verseau.

* À cela s'ajoute un phénomène cosmique qui aura des répercussions catastrophiques sur Terre. Je veux parler du passage d'Hercolubus dans notre système solaire, de cette monstrueuse planète, six fois plus grosse que Jupiter, qui doit « avaler » notre planète Terre.

Hercolubus approche, il se trouve déjà à portée de vue des télescopes. Ce monde gigantesque appartient au système solaire voisin Tilos.

Il ne s'agit pas, comme plusieurs en ont émis l'hypothèse, d'une planète errante qui se serait détachée de quelque système solaire, non, ce n'est pas une planète égarée, car elle orbite bel et bien autour de son axe gravitationnel du système solaire de Tilos.

Dans la mécanique céleste, Hercolubus aide à redresser, à verticaliser l'axe de la Terre : c'est une pièce de la grande machinerie cosmique.

Hercolubus s'en vient, il est aux portes... Nostradamus affirme qu'il sera visible à l'œil nu, que tous les être humains pourront le voir, qu'il apparaîtra dans le ciel comme un autre soleil.

Cette énorme planète possède une force d'attraction extraordinaire qui fera notamment jaillir partout le feu des volcans.

Le feu liquide à l'intérieur de la Terre donnera naissance à de nouveaux volcans et l'élément igné brûlera tout ce qui existe, fera périr toute vie.

C'est pourquoi l'apôtre Pierre affirme, dans son Épître que « les éléments embrasés se dissoudront et que la Terre, avec toutes les œuvres qu'elle renferme, sera consumée » (op. cit.).

Toutefois, l'eau se mettra aussi de la partie, de concert avec le feu. Car la révolution de l'axe de la Terre fera sortir les mers de leur lit, et toute l'humanité périra.

Hercolubus en vidéo

Retour en haut de page

* À présent je veux que vous compreniez pourquoi nous travaillons à former l'« Armée du salut mondial » : nous voulons engendrer une nouvelle humanité, une nouvelle civilisation.

Les temps apocalyptiques, les temps de la fin sont arrivés. L'humanité a brisé six des sept sceaux du grand livre de Saint-Jean ; quand elle rompra le septième, ce sera la fin, c'est alors que se produira la catastrophe.

On pourrait, certes, objecter que bien d'autres, dans le passé - juste avant l'an mille, par exemple - ont attendu la fin du monde et qu'il ne s'est rien passé. À cela je réponds que nous nous fondons cette fois sur les lois inéluctables de la mécanique céleste.

Mais de même qu'il y a eu, avant la submersion du continent atlante, un groupe d'élus qui a servi de base ou de noyau pour la formation de notre race Aryenne, la cinquième Grande Race, qui vit aujourd'hui dans la perversité sur les cinq continents, de même sommes-nous appelés à former le noyau de la sixième Race-Racine.

Tout comme les Atlantes n'ont pas cru le Manou Vaïvaswata (le Noé biblique) lorsqu'il leur a annoncé que la fin des temps était arrivée, tout comme, la veille de la grande catastrophe, ils s'amusaient et, lit-on dans les Évangiles, « prenaient femme et mari, mangeaient et buvaient jusqu'à l'arrivée du déluge qui les fit tous périr ».

De même, aujourd'hui, ce que je suis en train d'affirmer ne sera pas cru par tout le monde ; je sais très bien que beaucoup se moqueront en disant : « On a dit bien des choses sur la fin du monde, et alors, où est-elle cette fin qu'on n'arrête pas de nous annoncer ? »

L'apôtre Pierre a lui aussi prévu cette objection : « Sachez qu'aux derniers jours écrit-il, il viendra des gens railleurs et pervers, et ils diront : Où est l'accomplissement de sa prophétie, le promesse de sa venue ? Car tout demeure comme aux premiers jours de nos premiers parents ? » (2 Pierre III, 3-4).

À leur époque, les Atlantes aussi se sont moqués des prédictions de la grande catastrophe finale, mais quand la brusque révolution de l'axe de la Terre a disloqué les continents et changé les mers de place, l'Atlantide a sombré avec ses millions d'habitants.

Aujourd'hui, donc, nous approchons à nouveau d'une autre catastrophe tout aussi terrible. De même que le Manou Vaïvaswata en son temps a prévenu les Atlantes de l'imminence de la catastrophe, je vous avertis, moi aussi, que l'heure finale est proche.

Je ne suis pas sans savoir que plusieurs d'entre vous offrent une résistance à mes paroles, qu'ils se moquent en secret, mais n'est-il pas écrit que celui qui rit de ce qu'il ne connaît pas est en train de devenir idiot ?

Ainsi donc, soyons prêts ! La Terre est soumise présentement à une longue agonie, et l'aboutissement de toute agonie, vous le savez, c'est la mort. Quand un malade agonise, quand il présente les symptômes indubitables de la mort, nous savons que l'inéluctable dénouement c'est son trépas, son décès.

La Terre, en ce moment, gémit, elle agonise. Tout indique l'imminence d'un désastre, la proximité d'un épouvantable cataclysme. [NDE voir la fin des temps avec Hercolubus]

Mais de même qu'un peuple élu s'est levé dans l'Atlantide, de même sommes-nous aussi en train de former un peuple élu. Il s'agit, plus précisément, de l'Armée du salut mondial.

 

* Pour que nous soyons en mesure de former ce peuple élu, il faudra que cet enseignement que nous livrons à l'humanité se répande sur toute la surface de la Terre, qu'il atteigne tous les cœurs...

La Gnose resplendit aujourd'hui dans tous les pays d'Amérique, du Chili au Canada. Il y a des Lumisiaux (Centres d'études) gnostiques en Espagne, en Belgique, en France, en Italie, en Angleterre, en Roumanie, etc.

Avant peu, le mouvement gnostique sera implanté dans tous les pays d'Europe. De là il s'est propagé en Afrique et progresse vers le Moyen-Orient et vers l'Asie.

 

# Ce sera dans le continent asiatique, précisément, que la Gnose atteindra son apogée.

Nous pouvons donc dire que l'Armée du salut mondial est en formation... Cela constitue en fait la première phase du travail : la diffusion. Après quoi nous, les frères chargés de ce travail, allons nous retirer dans le silence et la méditation jusqu'à ce que le levain soit prêt, jusqu'à ce que l'heure vienne.

Un peu avant la catastrophe finale, nous ferons sortir de la fumée et des flammes ceux qui auront réellement travaillé sur eux-mêmes, ceux qui se seront transformés, ceux qui auront éliminé de leur psychisme les éléments égoïques infrahumains que nous avons tous en nous.

* Ils seront choisis entre tous, puis amenés en un lieu secret, sur une île du Pacifique qui sera protégée par les forces élémentales.

De là nous contemplerons pendant des siècles le duel du feu et de l'eau. Après la catastrophe, la Terre sera enveloppée de feu et de vapeur d'eau. C'est pourquoi il aura fallu que nous, les frères, conduisions le peuple élu dans un endroit protégé, où il vivra jusqu'à ce que la Terre soit de nouveau habitable.

Du fond des mers surgiront de nouvelles terres, et quand un double arc-en-ciel resplendira dans le firmament, signe d'une nouvelle alliance entre Dieu et les hommes, nous - le peuple choisi - quitterons notre île pour aller vivre sur de nouvelles terres et sous des cieux nouveaux.

Ainsi donc, qu'on le sache une fois pour toutes, la race Aryenne, qui peuple aujourd'hui la surface de la Terre, cette race perverse va disparaître, sera détruite. De tout ce que l'on voit autour de nous, il ne restera pas même les cendres. Tout sera consumé et enseveli au fond des mers.

* Je crois que vous comprenez à présent la signification, le rôle capital de l'Armée du salut mondial que vous êtes appelés à former.

Toutefois, ce ne sera pas toute l'humanité qui nous écoutera. On n'a pas écouté non plus le Manou Vaïvaswata à l'époque ; on s'est moqué de lui, jusqu'à ce que l'Atlantide soit engloutie.

On n'écoute pas davantage les paladins de notre époque. Les gens n'acceptent la réalité crue des faits que lorsqu'elle les frappe de plein fouet.

Les gens refusent de reconnaître la réalité, ils cherchent toujours des échappatoires, ils croient qu'ils peuvent continuer comme ils sont, sans se transformer, jusqu'à ce que vienne le désastre final, qui les emporte tous.

Paix Invérentielle

Bouddha Maitreya, Samaël Aun Weor

Kalki Avatar de la nouvelle ère du verseau


# Si la lecture de cette page sur l'ère du verseau et hercolubus vous a plu, nous vous prions de bien vouloir ajouter un clic sur le bouton +1 :

 

Les amis de Don & Compassion vous remercient !


Retour en haut de page

S'inscrire à la newsletter de la technique voyage astral pour apprendre comment faire un voyage astral et comment méditer en technique de méditation pour provoquer l'éveil de la conscience

Email:
Nom:

Hercolubus dans l'ère du verseau précipite la catastrophe de la fin des temps.