Forum Don & Compassion.

Samael Aun Weor, voir ses livres

Le Bouddha Maitreya


Le Parsifal Révélé

1 - Le Parsifal

2 - Les Chevaliers du Saint Graal

3 - Le Calice et la Lance

4 - Klingsor, le Mage Noir

5 - Amphortas, Roi du Graal

6 - L'Amazone Sauvage

7 - Le Chaste Innocent

8 - Le Fils d'Herzéléide

9 - Les Mots de Kundry

10 - L'Hymne du Graal

11 - La Sainte Relique

12 - Bayreuth

13 - Le Mercure de la Philosophie Secrète

14 - La Swastika Merveilleuse

15 - La Force Sexuelle

16 - La Pierre Philosophale

17 - Lucifer

18 - Anges ou Diables

19 - Le Précieux Baume

20 - Absurde Justification

21 - Le Papapurusha

22 - Réveillez-Vous !

23 - La Force Serpentine

24 - Le Miracle de la Transsubstantiation

25 - Cherchez et Vous Trouverez !

26 - Le Spectre de Kundry

27 - Les Nymphes

28 - La Diablesse Originelle

29 - Le Baiser Terrible

30 - Métaphysique Pratique

31 - Le Nervus Sympathicus

32 - Adam Kadmon

33 - Le Couple Divin

34 - Fal-Parsi

35 - La Clé Suprême

36 - Hatha-Yoga Pradipika

37 - La Confession Egyptienne

38 - La Bête Mugissante

39 - Les Trois Traîtres

40 - Sérénité et Patience

41 - La Reine des Jinas

42 - Le Dragon des Ténèbres

43 - Conclusion des Travaux Lunaires

44 - Enigmes

45 - L'illumination Finale

46 - Tantrisme Blanc

47 - Le Troisième Acte

48 - Le Signe de Jonas

49 - La Partition de Parsifal

Le Parsifal Révélé a été écrit par un homme qui s'autoréalisa et incarna le Bouddha Maitreya Kalki Avatar, Samael Aun Weor


Si vous souhaitez imprimer ce livre, vous pouvez télécharger la version complète du livre en cliquant ici :

Le Parsifal Révélé

Avec votre DON, action de COMPASSION, la Doctrine du Coeur est dévoilée intégralement à tous les peuples et dans toutes langues car la fin des temps est proche.

Je fais un don avec compassion.

Logo bleu 125 x 42

Cours de Méditation à Paris et Atelier de Méditation Pratique

La Doctrine Secrète de l'Anahuac.

« Empoigner avec vigueur la lance vénérable (la lance de la Divine Mère, le serpent Kundalini qui anihile le démon des trois furies nde) dans le Laboratorium Oratorium du Troisième Logos (la magie sexuelle nde) est primordial, s’il est vrai que nous voulons réduire en cendres le sinistre et ténébreux château de Klingsor ou Méphistophélès secret (le moi ou moi pluralisé nde), que nous avons chacun à l’intérieur de nous. »

Bouddha Maitreya Kalki Avatar Samael Aun Weor.

Les Mystères du Feu.

En cette fin des temps, effectuer une authentique révolution de la conscience est cruciale pour éveiller la Kundalini par le Magnus Opus de la Magie sexuelle afin de nous libérer des quatre corps de péché et de l'abîme de la seconde mort.

Logos, Mantras et Théurgie.

Comment méditer pendant l'exercice de méditation ? En technique de méditation il est crucial de connaître précisément le pourquoi et le comment méditer pour être capable de provoquer l'éveil de la conscience et parvenir à l'illumination.

La Rose Ignée.

Comment faire un voyage astral ? La technique voyage astral permet à toute personne de faire un dédoublement astral avec éveil de la conscience.

Origine et Dissolution du Moi.

 

Le Parsifal, la grande oeuvre de Wagner au théatre de Bayreuth.

Le Parsifal, la grande oeuvre de Wagner au théatre de Bayreuth exclusivement nde

 

12

Bayreuth

 

Il faut donc savoir pour le bien de la grande cause, que Wagner interdit la représentation de son PARSIFAL hors de ce merveilleux théâtre de BAYREUTH.

S’agissant de la vérité, nous devons être très francs ; il est certes lamentable que la veuve et le fils de Wagner, joints à quelques autres musiciens, aient intenté de modifier la loi sur la propriété intellectuelle dans le propos évident de limiter la représentation de PARSIFAL au vieux théâtre de Bayreuth, exclusivement.

Evidemment ces sincères, qui se rompaient, ne parvinrent pas à réaliser leur intention.

Il est indiscutable que la douleur des uns est allégresse pour les autres. L’échec de ces personnes si bien intentionnées eut de formidables répercussions internationales parmi les publics d’Europe qui, ainsi, ne se virent pas privés de connaître la grande œuvre.

Les grandes œuvres ne peuvent être limitées dans l’espace ni dans le temps. Il est absurde de vouloir cacher le soleil avec un doigt.

* Les gens racontent par là que l’œuvre en question fut chantée avant 1914, au théâtre Métropolitain de NEW-YORK, tout genre d’obstacle légal ayant été sauté allégrement à cette occasion.

Il s’avère pathétique, clair et défini, que l’entreprise paya son amende avec un plaisir infini, car c’est évident, il lui resta de substantielles finances.

Cependant, grand Dieu ! N’arriva-t-il pas la même chose à Monte-Carlo ? Tout le monde sait qu’on voulut présenter le poème sacré ; malheureusement l’œuvre, à cause de la veuve et du fils de Wagner, ne put être chantée qu’en représentation privée.

Nous allons transcrire maintenant, avec grand soin, un article de journal certes très intéressant.

« Bien avant de terminer le livret, il composa quelques fragments musicaux, les premiers en 1857, mais en réalité, il ne commença à travailler sérieusement la partition qu’en automne 1877, c’est-à-dire l’année même où il écrivit la dernière phrase du poème ».


« L’œuvre se trouva définitivement terminée le 13 janvier 1882. Peu après, les préparatifs commencèrent pour la première, et après avoir bien répété, on présenta PARSIFAL, le 26 juillet 1882 au théâtre de Bayreuth ».

« Wagner ému, embrassa avec enthousiasme la Materna et Scaria, qui interprétèrent respectivement le rôle de Kundry et Gurnemanz, ainsi que le grand maître Hermann Lévi qui dirigea l’orchestre, que nous avons connu et avons applaudi, il y a 12 ou 14 ans à Madrid, au cours de ces célèbres concerts du prince Alphonse, où se succédèrent tant de fameux chefs allemands ».

« Il est juste de dédier, en parlant de cela, un souvenir d’admiration et de sympathie au grand maître Mancinelli, qui fut réellement celui qui « amena les foules », c’est-à-dire, qui nous fit connaître presque tout Wagner, et le premier à organiser ces grands concerts ».

« Cette saison d’auditions, sous la baguette de Mancinelli, constitue une époque mémorable pour l’histoire du développement de l’art lyrique en Espagne ».

« Peu après la première, le maître s’en alla passer l’hiver à Venise comme il avait coutume de le faire, depuis 1879.

! Et là brusquement, la mort le surprit, le 13 février 1883, à côté de son épouse Cosima Liszt (fille du célèbre musicien du même nom) et de son ami Joukowsky ».

« Deux jours plus tard, les restes mortels du glorieux créateur du drame lyrique étaient transportés à Bayreuth, où ils reposent dans le jardin de la petite maison de Wahnfried, sous une dalle de marbre sans inscription, ni le moindre élément de décoration. »

 

Retour en haut de page

 

CHAPITRE 13

 

S'inscrire à la newsletter de la technique voyage astral pour apprendre comment faire un voyage astral et comment méditer en technique de méditation pour provoquer l'éveil de la conscience

Email:
Nom:

Le Parsifal, la grande oeuvre de Wagner au théatre de Bayreuth.